Bienfaiteur

« De tous temps, les Frères de Saint Jean de Dieu ont subvenu aux besoins de leurs établissements par la quête, à l’exemple de leur fondateur. Cette collecte de fonds, devenue indispensable à la survie de la mission de nos établissements, ne doit pas être considérée uniquement comme une recherche d’argent ou de la philanthropie. Elle est une oeuvre de miséricorde, une mission, un apostolat. Elle est une expression très concrète de la charité. Faire un don par amour pour Dieu, c’est rentable sur le plan social, personnel et spirituel. C’est en quelque sorte investir dans l’Au-delà ! » Frère Jesús Etayo, supérieur général

Depuis ses origines, l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu a pu réaliser son œuvre d’hospitalité grâce aux dons de nombreux bienfaiteurs. Aujourd’hui encore, la transmission du message d’hospitalité évangélique nécessite des besoins financiers et humains. « En donnant, le bienfaiteur participe aux projets d’hospitalité de l’Ordre et fait ainsi partie intégrante de la Famille hospitalière de Saint Jean de Dieu », rappelait Frère Jesús Etayo, supérieur général de l’Ordre.

Le cri prophétique de saint Jean de Dieu, qui parcourait les rues de Grenade en quêtant un panier à la main et en criant « Faites-vous du bien en faisant du bien aux autres ! », est un cri pour la justice qui transcende le matériel, qui clame la cause des pauvres, qui s’oppose à l’exclusion et qui veut mobiliser les consciences pour lutter pour la dignité de tous les êtres humains. Aujourd’hui, c’est d’un seul cœur que toutes les provinces de l’Ordre à travers le monde crient au nom de ceux qu’elles accueillent dans leurs maisons.

Soutenir l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu, ce n’est pas simplement donner de l’argent, c’est aussi et surtout aider ceux qui sont dans le besoin, à travers les missions des Frères hospitaliers de Saint Jean de Dieu. C’est agir concrètement en faveur des malades et des plus pauvres.