Saints et bienheureux

En plus de 500 ans d’histoire, l’Ordre hospitalier a donné à l’Eglise de nombreux modèles exemplaires de vie, reconnus ou non officiellement comme saints et bienheureux. Ils sont tous une preuve évidente que suivre le Christ dans la consécration à Dieu au service des malades et des nécessiteux, selon l’exemple de saint Jean de Dieu, est une route sûre pour atteindre la sainteté.

L’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu compte aujourd’hui 4 saints et 97 bienheureux. De nombreux autres serviteurs de Dieu, dont les causes sont en cours auprès de la postulation générale de l’Ordre, attendent une éventuelle reconnaissance par la Congrégation pour la Cause des saints en charge des dossiers de béatification et de canonisation à Rome. « Avec nos collaborateurs qui se sentent motivés par l’exemple de ces frères, et de nombreux autres encore, nous nous engageons à témoigner la bonté, la miséricorde et la proximité de Dieu », écrivaient les Frères de Saint Jean de Dieu à l’issue de leur Chapitre général en 2009.

« ‘Faites du bien mes frères’ : dans cette expression est contenue toute votre vocation, votre titre d’honneur, votre programme efficace : faire le bien pour vos frères les souffrants, à l’imitation du Christ… Oui, vous êtes dans la voie évangélique (…) si vraiment des expressions nées sur les lèvres de celui qui vous a fondés restent encore l’expression originale et authentique de votre vie religieuse et si tous, vous appelant par ce nom Fatebenefratelli, peuvent avoir des leçons de fidélité évangélique vécue. »
Pape Paul VI, le 18 mai 1965