« Corps et âmes », le film

A l’issue d’une conférence de presse qui s’est tenue le 13 juin au CMS Lecourbe, le documentaire Corps et Âmes a été rendu accessible au grand public sur le site www.corpsetames-film.fr.

Plus qu’un documentaire survolant la complexité de l’accompagnement au quotidien au sein de l’établissement Saint Jean de Dieu, Corps et âmes montre surtout, par les paroles, les témoignages et les émotions des enfants, adolescents et résidents qui sont accueillis, tout le chemin restant à parcourir pour progresser vers une société plus inclusive.

A la fin de la projection, Emmanuelle Assmann, médaillée d’or et présidente du comité paralympique et sportif français et marraine du film, a rappelé la nécessité de respecter la singularité de chaque personne, la reconnaissance et la valorisation de la différence afin que l’égalité puisse devenir un jour une réalité. Yannick Ifebe, médaillé d’or  aux jeux paralympiques de Rio qui parraine aussi le film, a exprimé sa fierté d’être un ancien élève de l’établissement qui lui a permis d’accéder à la pratique du sport en général et l’escrime en particulier, mais qui lui a donné également envie de poursuivre ses études : après un master 2 de politique publique et développement, Yannick a intégré cette année Sciences Po.

Les acteurs de "Corps et âmes"

Les acteurs de « Corps et âmes » lors de la présentation du film avec Clarisse Ménager (à droite), directrice du CMS Lecourbe

Puis, après les réalisateurs, Grégoire Gosset et Loïc Wibaux, unaniment salués pour la qualité et l’authenticité de ce 52mn, Emilia, Emmeran, Jérémy, Alexandre et Guy, représentant l’ensemble des personnes accueillies au CMS Lecourbe, ont exprimé avec conviction les messages qu’ils ont souhaité transmettre à travers ce documentaire : faire changer le regard des autres sur le handicap, construire ensemble une société plus fraternelle et solidaire, oser la vie avec audace et espérance malgré les difficultés du quotidien.

Le titre du documentaire, « Corps et âmes », est inspiré de la devise des Frères hospitaliers de Saint Jean de Dieu : « Par le corps aux âmes ».