Un congrès mondial de bioéthique sans précédent

L’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu réunit, du 11 au 14 septembre 2017 à Madrid, plus de 450 spécialistes, frères hospitaliers et collaborateurs des établissements Saint Jean de Dieu du monde entier, pour un colloque de bioéthique. Le premier du genre qui verra l’intervention de 26 experts de la santé, de l’économie, de l’éthique, de la pauvreté…

Le but de ce rassemblement est de réunir les acteurs des établissements Saint Jean de Dieu qui œuvrent dans les domaines de la santé, du social et du médico-social pour susciter le dialogue et le débat autour de thèmes qui touchent à la bioéthique. Parmi les intervenants, on peut noter la présence de Frère Jesús Etayo, supérieur général de l’Ordre, Frère Michael Koroma, directeur de l’hôpital Saint Jean de Dieu de Sierra Leone, Christian Felber, écrivain spécialiste de l’économie citoyenne, Sœur Margarita Bofarull, membre de l’Académie pontificale pour la vie, ou encore Sergio Belardinelli, professeur de Sciences politiques et sociales à l’Université de Bologne. Une délégation de 5 frères et collaborateurs de la province de France y participe également.

« A partir des réalités vécues dans nos établissements sur les 5 continents, nous voulons réfléchir aux situations qui posent des questions difficiles de bioéthique, à la lumière du charisme de l’hospitalité auquel nous voulons rester fidèles », explique Frère José María Bermejo, président du congrès. Parmi ces questions, le frère hospitalier cite « celles qui sont liées à la défense de la dignité de la personne à tous les stades de la vie, au soin des personnes handicapées physiques ou psychiques, aux soins palliatifs, ou encore à l’autonomie de la personne malade dans ses prises de décision. »

En outre, les défis liés à l’économie, au développement et à l’environnement doivent également être discutés au congrès, dans un contexte où des millions de personnes à travers le monde continuent de vivre sous le seuil de pauvreté, sans accès aux besoins fondamentaux et notamment aux soins.

L’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu a toujours été attentif aux questions de bioéthique. En 2006, une commission générale de bioéthique a été créée, visant à promouvoir « la sensibilité éthique des frères et collaborateurs, surtout à travers la formation. » En France, un comité d’éthique existe depuis 2004, décliné en 2008 en des espaces éthiques au niveau de chaque établissement. Ils ont pour but de mettre en cohérence les valeurs des frères hospitaliers avec les pratiques dans les établissements. Pour cela, frères et collaborateurs réfléchissent par une approche interdisciplinaire, aux situations délicates auxquelles ils sont régulièrement confrontés et produisent des réflexions, des orientations générales, des recommandations. Le Comité national n’a pas d’autre volonté que d’éclairer et d’aider ceux et celles qui ont à travailler à la qualité des soins et à l’humanisation des centres.

Avec plus de 450 établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu accueille, soigne et accompagne plus de 27 millions de personnes en situation de fragilité à travers le monde.

→ Le premier congrès mondial de bioéthique de l’Ordre sera transmis en direct sur www.congresobioetica.com.