S’unir pour mieux servir

S’unir pour mieux servir

  • 25 septembre 2017

Le 22 septembre 2017, une vingtaine de fundraisers de l’Ordre hospitalier du monde entier se sont retrouvés à Paris pour leur rencontre semestrielle. L’objectif de ces réunions, organisées sous la houlette du Bureau des missions et de la coopération internationale de Rome, est de faire le point sur les projets soutenus dans les pays en voie de développement.

Parmi les participants étaient présents les représentants des différentes organisations des provinces qui œuvrent dans le domaine de la coopération : l’AFMAL (Italie), la Fundaçao Sao Joao de Deus (Portugal), Juan Ciudad ONGD (Espagne), St John of God Development Company (Irlande), la province du Bon Pasteur (Canada), ainsi que l’Association pour l’aide aux jeunes infirmes et aux personnes handicapées (France).

Frère Moisés Martin Boscá, directeur du Bureau des missions et de la coopération internationale à Rome, a introduit la réunion en remerciant la province de France qui accueillait cette dernière rencontre de l’année 2017. L’occasion de présenter le bureau des missions de la province et ses actions, et de rappeler qu’il fête cette année le 20ème anniversaire de son existence, à travers l’organisation des Amis d’Afagnan et Tanguiéta fondée par le Docteur Jean Vergès et son épouse.

Au cours de la rencontre, les participants ont ensuite présenté les différents projets passés ou en cours, pour lesquels Frère Moisés a souligné que l’Ordre pouvait être fier. « Nous agissons tous avec le même objectif, celui d’aider les établissements Saint Jean de Dieu dans des pays pauvres », a-t-il souligné. « Nous pouvons être fiers de ce que nous faisons, il nous faut maintenant apprendre à le faire de manière concertée et à communiquer dessus pour le faire savoir ».

Fondée en 2003, la Saint John of God Fundraising alliance a déjà récolté plus de 60 millions d’euros de dons au profit du développement d’établissements de l’Ordre dans des pays où ceux-ci ne sont pas soutenus financièrement. Ces dons ont également permis à l’Ordre hospitalier de faire face lors de catastrophes humanitaires comme lors de l’épidémie d’Ebola en 2014. Afin de développer encore davantage ce soutien, Frère Moisés a conclu la réunion en amorçant une réflexion autour de la mise en place d’un département de la coopération et de la solidarité au niveau international, favorisant une meilleure coordination de toutes les actions humanitaires de l’Ordre.