Naissance au Ciel de Frère Gérard

Frère Gérard Christlen, frère hospitalier de Saint Jean de Dieu, est décédé ce 21 octobre à la communauté de Paris à l’âge de 79 ans.

« Nul ne pourrait être en mesure de dresser le portrait de Frère Gérard, sinon en écrivant un roman de plusieurs volumes », écrivait l’un de ses frères dans le portrait qu’il dressait de lui en 2015 pour le Lien Hospitalier. Connu pour son franc-parler légendaire et son humour, Frère Gérard avait consacré toutes ses dernières années au service des missions de l’Ordre. Avec l’aide de « ses » bénévoles qui l’affectionnaient particulièrement, il préparait sans relâche des containers à destination de l’Afrique depuis le siège du Bureau des missions, d’abord à Bruyères-le-Châtel, puis à Saint-Chéron dans l’Essonne.

En février 2016, alors qu’il fêtait ses 60 années de vie religieuse, Frère Gérard a renouvelé ses vœux. A cette occasion, Frère Alain-Samuel Jeancler, supérieur provincial, l’a remercié pour « le témoignage de vie donné au cours de ces 60 dernières années consacrées au Seigneur et à nos frères humains les plus nécessiteux. » Frère Gérard a notamment passé plusieurs années dans les îles de l’Océan Indien, expérience qui le marquera toute sa vie.

Nous confions Frère Gérard et toute la province de France à vos prières.


 

Seigneur,

Par saint Jean de Dieu, tu nous as appris à faire le bien et à bien le faire. Mais un jour, nos frères se sont entendus dire par un pape : « vous pouvez toujours mieux faire ». Aide-nous donc à toujours savoir nous bouger pour que ce que nous faisons, nous le fassions selon ton désir.

Par nos bénévoles si dévoués, tu nous apprends chaque jour que c’est en donnant que l’on reçoit. « Faites-vous du bien en faisant du bien aux autres », disait notre fondateur. Qui que l’on soit, quelle que soit notre croyance, d’où que l’on vienne, tu récompenses toujours celui qui donne aux plus fragiles et pour cela, nous t’en rendons grâce.

Par les pauvres et les malades que nous servons, tu nous apprends que le bonheur est plus fort que le plaisir, que la joie est plus forte que la peine, que l’on peut être profondément heureux malgré la souffrance. Inspire nos gestes et nos paroles pour que nous semions à notre tour l’espérance auprès de ceux qui n’en ont plus.

Comme dirait saint Paul, je sais que je serai mieux Là-Haut, là où mon espérance sera comblée, mais comme vous avez besoin de moi, je reste avec vous.

Alors Seigneur, toi aussi, reste avec nous et guide nos pas pour que nous ne cessions jamais de te servir à travers ceux qui sont dans le besoin. Amen !

(prière composée par Frère Gérard pour le Lien Hospitalier en 2015)