20 ans des Amis d’Afagnan et Tanguiéta

Le 25 novembre 2016, 150 « amis d’Afagnan et Tanguiéta » se sont retrouvés au Centre médico-social Lecourbe – Fondation Saint Jean de Dieu, à Paris, pour célébrer le 20ème anniversaire de la création de leur groupe de soutien pour les œuvres Saint Jean de Dieu du Togo et du Bénin. Une rencontre empreinte d’émotion, de fraternité et d’action de grâces pour tout ce qui a été fait en 20 ans pour les établissements Saint Jean de Dieu de ces pays de mission.

Une délégation de 7 frères hospitaliers d’Afrique avait fait le déplacement pour l’occasion, parmi lesquels Frère Florent Priuli, un des premiers fondateurs des hôpitaux d’Afagnan et de Tanguieta, il y a 50 ans. « Notre participation à cet anniversaire nous a permis de toucher du doigt la magnifique expression d’hospitalité qui émane de ce groupe de bénévoles, volontaires, frères, collaborateurs et bienfaiteurs », a souligné Frère Rodrigue Djitrinou, secrétaire vice-provincial du Bénin / Togo.

« Par ce mouvement, nous avons appris et apprécié pendant vingt ans comment l’amour du prochain vécu avec foi par un couple, peut se transformer en lueur d’espoir et de soulagement pour tant de personnes aux prises avec la pauvreté et le dénuement total en Afrique », a-t-il ajouté, remerciant plus spécialement le docteur Jean Vergès, initiateur de ce mouvement de coopération il y a 20 ans, avec son épouse.

Dans son discours, Frère Jesús Etayo, supérieur général de l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu présent à Paris dans le cadre de la clôture de la Visite canonique des communautés de la province de France, a salué « un mouvement devenu une manifestation claire et vivante de l’hospitalité de l’Ordre et de la Famille hospitalière de Saint Jean de Dieu. » 

« Les défis à relever sont de plus en plus grands et les besoins de plus en plus nombreux, a conclu Frère Jesús. J’invite instamment les Amis d’Afagnan et de Tanguiéta à continuer leur œuvre et à être le bras privilégié de l’Ordre pour répondre, autant que possible, aux besoins actuels et futurs de ces réalités africaines. Vous l’avez fait jusqu’à présent avec simplicité et humilité. Ce que vous avez accompli vous l’avez fait avec tant d’amour et avec beaucoup d’efficacité, de professionnalisme et d’humanité, en définitive, avec hospitalité. Que le Seigneur vous accompagne et vous soutienne pour que vous puissiez poursuivre cette œuvre pendant de nombreuses années encore ! »

Retrouvez le discours de Frère Jesus Etayo en cliquant ici !