co Saint Benoît Menni (1841-1914) | Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu

Béatifié en 1985, canonisé en 1999. Mémoire le 24 avril.
R
estaurateur de l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu en Espagne.
Fondateur de la Congrégation des S?urs hospitalières du Sacré-C?ur de Jésus.

Saint Benoît MenniAngelo Ercole Menni est né le 11 mars 1841 à Milan. En 1859, lors de la bataille de Magenta, il aide au transport de grands blessés dirigés sur l’hôpital des Frères de Saint Jean de Dieu. C’est là que se dessine sa vocation hospitalière.

Il entre dans l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu à l’âge de 19 ans et reçoit le nom de Frère Benoît. Ordonné prêtre en 1866, le supérieur général le choisit comme secrétaire. Voyant sa valeur, dès 1867, il lui demande d’aller restaurer l’Ordre de Saint Jean de Dieu en Espagne en accord avec le pape. Il n’a alors que 26 ans et ne connaît pas l’espagnol. Pie IX le bénit et lui dit : « Va en Espagne, mon fils, avec la bénédiction du ciel; va restaurer l’Ordre à son berceau même ».

A Barcelone, il commence par créer un petit asile de 12 lits, puis malgré de nombreuses difficultés qui lui feront connaître la vie clandestine et l’expulsion, il ouvre un hôpital pour les malades mentaux à Ciempozuelos près de Madrid en 1877.

Soucieux du sort des femmes malades mentales, il décide de fonder en 1881 une nouvelle famille religieuse : la Congrégation des S?urs hospitalières du Sacré-C?ur de Jésus. Son action dépasse les frontières de l’Espagne, il restaure l’Ordre au Portugal et au Mexique. Benoît Menni est réélu 4 fois comme Provincial d’Espagne puis nommé Supérieur général de l’Ordre. Il doit alors faire face à de nombreuses épreuves, contestations et calomnies qu’il accepte avec humilité et sérénité, soutenu par la prière.

Exilé en France, il meurt à Dinan le 24 avril 1914 où il s’était retiré au sein d’une communauté de Frères hospitaliers.


Seigneur notre Dieu et notre Père,
toi qui protège et réconforte les humbles,
tu as donné à ton prêtre, saint Benoit Menni,
d’annoncer ton Evangile de miséricorde
par sa parole et par ses ?uvres.
Accorde-nous par son intercession,
qu’à son exemple,
nous t’aimions par dessus tout et que nous te servions toujours
dans nos frères malades et nécessiteux. Amen

Les saints et bienheureux de l’Ordre